Piolets d'Or - Ascensions lauréates 2016
  • Piolet dOr Family in the beautiful Saint Christophe en Oisans ©Piotr Drożdż

  • Complete Piolets d'Or team 2016 ©Piotr Drożdż

  • The most important people of Piolets dOr 2016 at the legendary La Cordee©Piotr Drożdż.jpg

  • Cerro Kischtwar's Manu & Hayden Piolets d'Or ©Piotr Drożdż

  • Cerro Riso Patron expedition Piolets d'Or ©Piotr Drożdż

  • Dave Ding expedition Piolets dOr ©Piotr Drożdż

  • Talung expedition Piolets d'Or ©Piotr Drożdż

  • Legends sharing a good spirit during the lunch in Sain Christophe en Oisans ©Piotr Drożdż

  • Piolets d'Or Carrière Voytek Kurtyka ©Piotr Drożdż

  • Hosts of the evening_Christophe Trommsdorff and Julia Marin ©Piotr Drożdż

Ascensions lauréates 2016

Talung, 7348m (Népal)

Après avoir pris confiance en eux l’année 2014 avec l’ouverture du pilier Nord-Ouest du Langshisha Ri (6427m) pour leur baptême himalayen, le tandem ukrainien Mikhail Fomin & Nikita Balabanov se décide en 2015 à repousser le curseur de l’engagement d’un cran. Du 18 au 23 Octobre (après cinq bivouacs) le duo réussit la première du convoité pilier Nord Nord-Ouest du Talung, réalisant la cinquième ascension de la montagne. La première de la face nord attenante avait déjà été nominée aux Piolets d’Or en 2014 et faisait suite à 2 tentatives de Marek Holecek sur ce même pilier. « Daddy Magnum Force » est cotée ED+ pour une hauteur totale de 1700m, avec des difficultés maximum estimée à M6 et A3. La cordée considère avoir grimpé un itinéraire proche du maximum de ses capacités quoiqu’ayant beaucoup apprécié de se relayer chaque jour pour découvrir le chemin. Descente par la face ouest, déjà repérée lors de l’approche, avec un bivouac à 6700m.

Gave Ding, 6571m (Népal)

Le tandem des inoxydables Paul Ramdsen et Mick Fowler, déjà récompensé de deux Piolets d’Or en 2002 et 2013 pour le Siguniang puis la Proue de Shiva, gravit ce sommet vierge de toute tentative isolé à la frontière nord-ouest du Népal. Après examen à vue des possibilités d’ascension, les anglais ouvrent en face nord une voie très élégante et protégée des risques objectifs en 5 jours du camp de base au sommet. Du sommet atteint le 22 Octobre ils redescendront en 2 jours par l’arête ouest puis par un couloir côté nord. La difficulté globale de l’itinéraire est estimée à ED+ pour un dénivelé de 1600m, Paul la décrivant ainsi : « première moitié similaire à une face nord de l’Eiger en terme de complexité de l’itinéraire, seconde partie similaire à l’arête de Peuterey ».

Cerro Riso Patron, 2550m (Chili)

A 50kms au sud-ouest du Cerro Torre, le Cerro Riso Patron est bien isolé entre plateau du Hielo Continental et les fjords du pacifique. Lors d’une première tentative en 2014 sur le sommet Sud (toujours vierge à ce jour), un accident interrompit l’expédition dès la base de la montagne. Aguerrie aux logistiques complexes de la région, en Septembre 2015 l’équipe internationale composée des Français Lise Billon et Antoine Moineville et de Jerome Sullivan (franco-américain) se décide à retenter le challenge, accompagnée cette fois de l’argentin Diego Simari (à la place de Martin Elias). Le débarquement s’avérant impossible au pied de leur objectif, l’équipe change ses plans pour jeter son dévolu sur le sommet principal, déjà gravi en 1988 par une équipe italienne. Après 5 jours d’une approche épique, le quatuor ouvre en 3 jours du 22 au 24 Septembre le pilier nord-est, réalisant la seconde ascension de la montagne. « Hasta las webas » est cotée ED- pour 1000m de hauteur, avec des difficultés estimées à AI5+, M5, 90°, X, l’auteur de la cotation prévenant toutefois de sa relativité eu égard à l’isolement des lieux. La descente sera complétée le jour du sommet par l’arête nord puis le flanc est de celle-ci.

Cerro Kishtwar’s, 6173m (Inde)

Suite à son ascension du Hagshu en 2014 (ascension récompensée par les Piolet d’Or en 2015), le vétéran slovène Marko Prezlj, 3 Piolets d’Or à son actif, décide de jeter son dévolu sur le versant Est encore inexploré du Cerro Kishtwar voisin, dont Mick Fowler et Steve Sustad avaient réalisé la première ascension en 1993 par la face Nord-Ouest. Après s’être acclimaté avec l’ouverture de l’arête sud du Chomochior (6278m, 1400m, D+), le quatuor composé de Marko Prezlj, de l’américain Hayden Kennedy (déjà récompensé d’un Piolet d’Or en 2013 pour son ascension du Baintha Brakk en Inde), du français Manu Pellissier et du slovène Urban Novak réalise du 5 au 8 Octobre 2015 la première de “Light before wisdom” : celle-ci est cotée ED+ (en détail : 5.11, WI6, M6, A2) pour une hauteur de 1200m. Descente par la face sud puis en rappel par le couloir est de la montagne.

Organisateurs et partenaires principaux 2018

 


 

Partenaire Premium 2018