Piolets d'Or - Gangapurna (7 455m - Népal)

Gangapurna (7 455m - Népal)

Bien que l'on puisse la considérer comme la variante d'un itinéraire ouvert en 1981 par des canadiens dans la face sud du Gangapurna (Annapurna Himal), l'ascension des coréens Cho Seok-mun, Kim Chang-ho et Park Joung-yong (1500m en ED+) mérite d'être mise à l'honneur. Leur vitesse d'ascension a été particulièrement remarquable, étant donné que l'approche était très complexe, l’escalade assez technique (à plus de 7 000 m) et qu'il s'agissait de leur première ascension en style alpin à cette altitude.

Le trio de choc s'était acclimaté dans un itinéraire a priori vierge du Gangapurna West (7 140m), dont l'accès a récemment été autorisé et où aucune première n'a semble t'il été tentée. Après trois bivouacs dans la face sud, à l'approche de la crête sommitale, Park, mal acclimaté, à décidé d'arrêter. Les deux autres ont alors continué jusqu'à la crête, mais ont finalement rebroussé chemin à 100m du sommet, avec la conviction que leur réussite n'aurait pas de sens sachant que leur collègue n’était pas en sécurité. Les trois alpinistes ont finalement bivouaqué à 6 000m, avant la zone de difficultés de la face sud du Gangapurna. Après deux nuits passées à 6800m et 7100m, et
9 longueurs raides parcourues en mixte, tous les trois ont atteint le sommet. La descente, en rappels, a duré deux jours.

Organisateurs et partenaires principaux 2019