Piolets d'Or - 2015 - Chris Bonington

2015 - Chris Bonington

Né en 1934, Chris Bonington commence l’escalade à 17 ans. Il participe à une ascension précoce du pilier Bonatti aux Drus, dès 1958. Très vite, il est appelé à participer à des aventures himalayennes : il touche le sommet de l’Annapurna II (7927 m) en 1960, puis celui du Nuptse (7861 m) en 1961. Puis les premières s’enchaînent : le Pilier Central du Frêney au mont Blanc (1961, avec Don Whillans, Ian Clough et Jan Dlugosz), Tour Centrale de Paine (Patagonie, 1963, avec Don Whillans), Pilier de droite du Brouillard (1965, avec Rusty Baillie, John Harlin, Brian  Robertson). En 1966, devenu reporter-photographe, il couvre l’ascension de la Directissime de l’Eiger, apportant son aide à l’équipe de John Harlin.

En 1970, les himalayistes profitent de la réouverture du Népal pour se lancer dans l’escalade des parois les plus techniques des géants de la Terre. Chris Bonington réunit une forte équipe sur la face sud de l’Annapurna, qui place Don Whillans et Dougal Haston au sommet. Il organise en 1975 l’expédition qui résout le problème de la face sud-ouest de l’Everest. Entre-temps, il a gravi au Garhwal le Brammah 1 (6411m), et le Changabang (6864m). En 1977, Chris Bonington est au sommet du Baintha Brakk (7285 m) avec Doug Scott, qui se brise les chevilles au début de la descente. Les deux hommes mènent une des plus extraordinaires descentes de l’histoire de l’Himalaya. En 1981, il est au Kongur (7719 m), pour la première de cet énorme sommet de Chine. En 1983, il ouvre avec John Fotheringham, une voie rocheuse technique sur le Shivling (6543 m). Il a pendant ce temps organisé une expédition à la face ouest du K2 (1978) et à l’arête NE de l’Everest (1982). Suivront deux expéditions au Melungtse, le Vinson en 1983, et l’Everest, dont il atteint le sommet en 1985...

Les réalisations de Chris Bonington ont marqué l’alpinisme, dans les Alpes comme en Himalaya. Il a publié de nombreux livres, traduits dans de nombreux pays. Homme d’entreprise et de communication, il est honoré par le Royaume Uni, qui lui décerne de nombreuses distinctions. Il est anobli en 1996. En 2014, pour fêter ses 80 ans, il est retourné gravir une de ses plus célèbres escalades : Old Man of Hoy, une tour spectaculaire des Orcades dont il avait fait la première ascension en 1966, et où il avait organisé une grande émission pour la BBC en 1967.

C’est un alpiniste brillant et passionné qui prend place cette année parmi les titulaires du Piolet d’or

Organisateurs et partenaires principaux 2019