Piolets d'Or - 2011 - Doug Scott

2011 - Doug Scott

Doug Scott incarne l’alpinisme d’aventure et d’exploration sur les sommets du monde. Il est l’un de ces visionnaires qui ont démontré qu’on peut escalader les plus hauts sommets de la planète comme on le fait dans les Alpes, en compagnie de quelques amis, avec pour tout bagage ce que peut contenir un sac à dos.

En 1967, il « fait la route », relie en camion le Royaume-Uni et l’Afghanistan pour gagner l’Hindu Kuch et gravir le Koh-e-Bandaka, 6812 m. En Terre de Baffin en 1972, il ouvre un merveilleux pilier au mont Asgard. Il participe à la première du Changabang, 6 864 m, au Garhwal, en 1974.

En 1975, il est au sommet de l’Everest avec Dougal Haston, après la première de la face sud-ouest, qui marque l’apogée de l’ouverture des grandes faces himalyennes. Parvenus au sommet en fin de journée, ils font un rude bivouac au sommet sud. Doug se consacrera désormais exclusivement au style alpin. Doug et Dougal se retrouvent l’année suivante en Alaska et ouvrent une voie de 2800 m, très engagée, dans la face sud du Denali, 6195 m.

En 1977, avec Chris Bonington, il gravit l’Ogre, ou Baintha Brakk,7285 m, une des montagnes les plus difficiles du Pakistan. A la descente, il fait une chute sous le sommet et se brise les chevilles. Il mène une incroyable retraite à quatre pattes qui compte parmi les plus incroyables épopées de l’Himalaya.

En 1979, il, part au Kangchenjunga, 8585 m avec Joe Tasker, Peter Boardman et Georges Bettembourg et ouvre une voie sur l’arête nord. Cette même année, il est au Kusum Kanguru avec Georges, et à la face N du Nuptse avec Alan Rouse, Brian Hall et Georges Bettembourg…

En 1982, c’est à la face sud du Shishapangma qu’il ouvre une voie toujours en style alpin, avec Alex McIntyre et Roger Baxter-Jones.

Il fait plusieurs expéditions au K2, toujours en style alpin, et deux tentatives très poussées sur l’arête sud-est du Makalu, 8471 m, en 1980 et 1984. A chaque fois l’équipe redescend de la Combe Est, un vallon perché juste sous le sommet, depuis les altitudes de 8180 m puis 8370 m.

Il est aussi l’auteur d’une des plus belles voies du monde sur le Shivling, un sommet de 6543 m au Garhwal. L’arête est, ou arête de Ganesh, est gravie en 1981 par Doug Scott, Rick White, Georges Bettembourg et Greg Child. Cette ascension est entrée dans la légende par sa difficulté, sa beauté et le style impeccable dans lequel elle a été gravie.

Doug Scott et ses amis ont appliqué le style alpin dans tous les massifs du monde. Ils ont ainsi remis l’impossible à l’ordre du jour d’un alpinisme qui se fourvoyait dans une débauche de moyens techniques. Pour Doug, les amis avec qui il part sont aussi importants que l’objectif. Comme au temps de ses voyages en camion, il vit ses expéditions comme un nomade, avec ses amis et compagnons, avec sa famille parfois. Ses enfants ont connu l’Himalaya très tôt.
Dès 1989 Doug Scott s’est engagé aux côtés de la population népalaise, fondant la Specialist Trekking Co-Operative (devenue la Community Action Trek Ltd), dont les revenus ont permis de lancer la Community Action Nepal (CAT), parrainée par Chris Bonington. Ces organismes ont mené à bien de nombreux projets dans le domaine de la santé, de l’éducation et de l’économie locale. Doug Scott y est très actif.

Cette leçon aussi, mérite d’être transmise aux alpinistes d’aujourd’hui.

Doug Scott porte le titre de CBE (Commander of British Empire) et il a reçu la Médaille d’Or de la Royal Geographical Society.

Organisateurs et partenaires principaux 2019