Piolets d'Or - Luphgar Sar West (7,157M)

Luphgar Sar West (7,157M)

L’extrémité ouest du Hispar Muztagh avec :
(A) Distaghil Sar (7885m),
(B) le Lupghar Sar ouest (7175m), montrant la route 2018 sur la face ouest,
(C) Momhil Sar (7414m),
(D) Trivor (7728m) et
(E) Khunyang Chhish (7852m).
Hansjörg Auer sur le glacier de Baltbar et sa ligne sur la face ouest du Lupghar Sar
West. ©Hansjörg Auer/American Alpine Journal

FACE OUEST ENV. 1000 M, M4 55°,
HANSJÖRG AUER (AUTRICHE), SOLO EN UNE JOURNÉE, 7 JUILLET

Le massif de Lupghar Sar, rarement tenté, situé dans le parc national Hispar Muztagh du Karakoram occidental, comprend trois sommets situés sur une haute arête sommitale est-ouest. Le sommet ouest a été escaladé pour la
première fois en 1979 par une cordée allemande via l’arête sud-ouest, caractérisée par une roche dangereusement instable et friable, typique de ce sommet. Il a été répété la même année, et à nouveau en 1980, par des Japonais, la
première de ces expéditions se dirigeant vers l'Est sur plus d'un kilomètre et demi, le long d’une arête acérée jusqu'au Sommet Central (principal). Il s'agissait d'ascensions en style himalayen, avec des moyens très lourds et un
véritable siège de la montagne et ni les sommets occidentaux ni centraux n'ont été sérieusement retentés avant 2018.

Après une longue acclimatation, une reconnaissance à la fois de la face et de son approche complexe, Hansjörg Auer quitta le camp de base et navigua sur le glacier sauvage de Baltbar jusqu'à un bivouac situé à 6200m, sous le côté
gauche de la face ouest du Lupghar Sar West. Le lendemain, il réalisa une ascension rapide de la face ouest pour atteindre la partie supérieure abrupte de l’arête nord-ouest à 6900 mètres. Bien qu'il ait prévu un deuxième bivouac, il décida de laisser son matériel à l’abri et de se diriger vers le sommet. Un terrain mixte très meuble et une arête de corniche très exposée et étroite lui ont permis de rejoindre le point culminant. Auer réussit à descendre au camp de
base le soir du même jour. Même si les caractéristiques techniques de la voie n'étaient pas élevés, il s'agit d'une ascension audacieuse, engageante et précaire, avec une descente imposante du même itinéraire, le tout entrepris
complètement seul à haute altitude et en un temps remarquablement rapide.

Organisateurs et partenaires principaux 2019